VOTRE BOUTIQUE EN LIGNE ZÉRO DÉCHET
VOTRE BOUTIQUE EN LIGNE ZÉRO DÉCHET
Livraison offerte en relais à partir de 49€
Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Les modes de transport et la mobilité propre

Posté le02/06/2021 par

Les moyens de transport utilisés au quotidien ont une importance capitale dans la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, les transports sont responsables en majeure partie de la pollution de l'air. Il est donc primordial de changer nos habitudes et de développer la mobilité propre dans nos villes.

Les jeunes sont de plus en plus engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique, mais les modes de transports qu'ils utilisent sont-ils écoresponsables ? 

C'est ce que nous allons voir dans cet article.

Le vélo : un moyen de transport 100% écologique

Le vélo est un moyen de transport délaissé par les jeunes. En effet, à peine 6% d'entre eux l'utilisent pour aller étudier.

C'est dommage, car le vélo présente de nombreux avantages (cf https://www.rosnysousbois.fr/mobilites/plan-velo/les-bienfaits-du-velo-sur-la-sante-lenvironnement-et-leconomie/) :

- les avantages collectifs : pas de bouchons, réduction de la pollution de l'air, développement de l'économie locale, renforcement du tissu économique, etc.

- les avantages individuels : temps de trajet réduit, plus besoin de chercher une place de stationnement, bénéfices pour la santé, économique.

Le vélo est donc un atout majeur pour la transition vers une mobilité propre. Il s'agit du mode de transport le plus efficace pour réduire la pollution de l'air. Il faut donc inciter les jeunes à l'utiliser plus régulièrement.

Pour cela, les mairies doivent développer les systèmes de Vélib et augmenter le nombre de pistes cyclables. Lorsque l'on est étudiant, les moyens financiers sont limités. Il peut donc être utile de proposer des aides pour l'achat d'un vélo.

Le covoiturage : une pratique qui permet de réduire le nombre de voitures en circulation

Les voitures sont responsables d'une bonne partie des émissions de gaz à effet de serre. Cela vient du fait que les conducteurs de voitures ont l'habitude de se déplacer seul.

En effet, le taux de remplissage moyen n'est que de 1,2 ce qui implique une hausse du nombre de voitures en circulation et donc une augmentation de la pollution de l'air.

Le covoiturage permet de régler ce problème. En effet, avec un taux de remplissage moyen de 2 passagers par véhicule, nous pouvons espérer une réduction de près d'un tiers des véhicules en circulation et donc une diminution importante des émissions de CO2.

Pour augmenter l'efficacité du covoiturage dans la lutte contre le réchauffement climatique, il faut que ce système se développe pour les trajets domicile/travail.

En ce qui concerne la nouvelle génération, nous estimons que près de 19% des jeunes covoiturent pour se rendre sur leur lieu d'étude. C'est une bonne novelle pour l'écologie, car cela signifie qu'une bonne partie des étudiants adoptent des comportements écoresponsables.

La marche : bonne pour la santé et l'environnement

16% des jeunes interrogés vont étudier à pied (1). Seulement, tous les étudiants ne peuvent pas se permettre de se déplacer à pied pour se rendre sur leur lieu d'étude.

En effet, la proximité géographique avec la destination est primordiale. C'est pour cela que la marche est devenue le premier mode de mobilité dans les grandes villes, car l'ensemble des zones d'activités sont plus concentrées qu'en zone rurale.

Si nous observons les chiffres publiés dans cette étude (cf https://www.vie-publique.fr/eclairage/279082-transports-le-defi-ecologique-des-nouvelles-mobilites) la marche représente une part de 23,5% des modes de transport utilisés par les Français. 

Elle apporte de nombreux bienfaits pour la santé et participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Tout comme la vélo, il faut la favoriser dès que possible. 

La voiture : le mode de transport privilégié

37% des jeunes vont étudier avec un véhicule motorisé (1). Cela signifie qu'une bonne partie des étudiants n'utilise pas des moyens de transport écologiques.

D'ailleurs, quel que soit l'âge, la voiture reste le mode de transport privilégié des Français (cf : https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/comment-les-francais-se-deplacent-ils-en-2019-resultats-de-lenquete-mobilite-des-personnes).

Par conséquent, le nombre de voitures en circulation est important et les voitures sont responsables d'une bonne partie des émissions de CO2. Ainsi, nous pouvons réduire considérablement l'impact des transports sur l'environnement en adoptant des moyens de transport plus écologiques.

Par exemple, si vous habitez en ville et que vous devez parcourir de petites distances, vous pouvez marcher, utiliser un vélo ou emprunter les transports en commun pour vous déplacer. En ce qui concerne les longs trajets où l'usage de la voiture est inévitable, essayez de covoiturer au maximum. D'une part, car c'est plus convivial et d'autre part, car c'est une pratique plus respectueuse de l'environnement.

Sources des statistiques

Etude de https://minute-auto.fr sur un panel de 2082 jeunes.

Les transports en commun : un moyen de transport intéressant pour diminuer la pollution de l'air

Les transports en commun représentent une part de 9,1% de l'ensemble des modes de transport. Il s'agit du 3ème moyen de transport le plus utilisé par les Français. 

Concernant les jeunes, ils sont plus de 22% à emprunter le bus ou le métro pour se rendre sur leur lieu d'étude (1). Favorisant les transports collectifs, les étudiants permettent ainsi de réduire considérablement le nombre de véhicules en circulation.

En effet, un bus contient en moyenne 65 passagers et un métro au moins 1000 passagers.

Le développement des transports en commun a un rôle important à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique. En réduisant le nombre de véhicules motorisés sur nos routes, nous pouvons diminuer considérablement les émissions de gaz à effet de serre.

De plus, certaines agglomérations investissent de plus en plus dans des bus 100% électriques.

Si vous souhaitez participer d'une manière active à la diminution de la pollution, favorisez les transports collectifs pour vos déplacements ! 

N'hésitez pas à partager votre avis à la communauté Jolie Planète en commentant cet article !

Date de parution : 02/06/21

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Menu
Paramètres
Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.