VOTRE BOUTIQUE EN LIGNE ZÉRO DÉCHET
VOTRE BOUTIQUE EN LIGNE ZÉRO DÉCHET
Livraison offerte en relais à partir de 49€
Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Comprendre les enjeux environnementaux liés au gaz de schiste

Posté le12/06/2022 par

Avec la guerre en Ukraine, le rôle des Etats-Unis dans la mondialisation, la dépendance aux ressources naturelles, etc nous entendons régulièrement parler du gaz de schiste.

Zoom sur cette ressource.

Qu'est ce que le gaz de schiste ?

Le gaz de schiste est un gaz naturel mais un gaz naturel n'est pas forcément du gaz de schiste. Hein ? Pas de panique, on vous explique.

La récupération du gaz de schiste demande plus d'énergie et de moyens que la récupération du gaz naturel. Le gaz de schiste est alors considéré comme un gaz non conventionnel du faite de sa technique d'exploitation bien particulière.

Cette ressource se trouve beaucoup plus en profondeur que le gaz naturel dont nous parlons habituellement. Il est situé très profond dans certains schistes ; roches à l'aspect feuilleté qui peut se débiter en couche fine.

Comment extraire le gaz de schiste ?

L'extraction du gaz de schiste s'avère assez difficile et relativement couteuse. En effet, à l'inverse du gaz naturel et du pétrole, le gaz de schiste n'est pas retenu sous une couche imperméable de roche mais est directement emprisonné dedans.

Il est extrait via le processus de fraction hydraulique.

Cette méthode consiste en la réalisation d'un forage vertical sur plus d'un kilomètre de profondeur, puis il faut creuser horizontalement sur plusieurs kilomètres le long de la paroi de la plaque de schiste argileux.

Un mélange d'eau et d'additifs est injecté dans ces cavités sous très haute pression. Sous l'effet de la pression, ces cavités vont s'étendre en microfissures à travers lesquelles le gaz de schiste va pouvoir s'exfiltrer jusqu'à la surface.

De composition proche de celle des autres gaz naturels, il peut être injecté directement dans le réseau de gaz naturel et servir à la consommation énergétique des particuliers ou des professionnels. 

Y a-t-il beaucoup de gaz de schiste en Europe et sous le sol Français ?

Les bassins européens potentiellement riches en hydrocarbures de schiste se trouvent en Pologne et dans le Nord de la France.

(source : www.atlande.fr)

Cependant réserve ne veut pas forcément dire utilisation. En effet, le taux de récupération dépend de la quantité de gaz extraite, quantité extrêmement variable.

Selon un rapport de la Commission Européenne de 2012, "la production de gaz de schiste ne rendra jamais l'Europe auto-suffisante en gaz naturel. Dans le scénario le plus optimiste, les importations peuvent être réduites à un taux d'environ 60%".

Dans ce climat géopolitique tendu, cela pourrait constituer une bouffée d'oxygène pour la balance énergétique européenne.

Or, il est important de noter que l'exploitation du gaz de schiste est encore interdite en France d'après la loi du 13 juillet 2011.

Malgré cette interdiction, la France n'a pas abandonné cette source d'énergie et travaille sur des méthodes d'extraction moins polluantes et moins dangereuses que celles liées à la fraction hydraulique.

Pourquoi ? Car la fraction hydraulique est une méthode extrêmement néfaste pour l'environnement.

Quels sont les impacts environnementaux liés à l'exploitation du gaz de schiste ?

Malgré les opportunités économiques offertes par l'exploitation du gaz de schiste, les impacts sur l'environnement sont considérables et de ce fait très inquiétants :

- pollution de la nappe phréatique et du sol, biodiversité détruite

L'eau du robinet : une méfiance justifiée ? Exagération ou triste réalité ?

- émission potentielle de méthane lors de l'extraction, un gaz à effet de serre 20 fois plus nocif que le CO2. Bonjour le réchauffement climatique !

- des besoins en eau considérables pour la fraction hydraulique. Une seule opération de fracturation consomme plus de 10 000 m3, soit l'équivalent de 4 piscines olympiques à chaque fois ! Quid aussi du recyclage de cette eau gorgée d'additifs ?!

- création de séismes et de tremblements de terre surtout dans les régions coupées par de nombreuses failles géologiques

Liste bien évidement non exhaustive !

Bref vous l'aurez compris, l'exploitation du gaz de schiste peut devenir un nouvel écocide. Cependant, arbitrer entre risques écologiques et enjeux énergétiques et économiques est encore un choix politique.

Et vous qu'en pensez-vous ? Qu'avez vous mis en place chez vous pour réduire votre consommation d'énergie ? 

N'hésitez pas à partager vos trucs et astuces à la communauté zéro déchet de Jolie Planète en commentant cet article.

Date de parution : 12/06/2022

Vous allez aussi aimer
Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Menu
Paramètres
Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.